Une mutuelle d’hospitalisation doit vous permettre de rembourser au mieux vos frais d’hospitalisation, notamment les 20% des frais de séjour non pris en charge par la Sécurité Sociale. En plus du remboursement des frais quotidiens, une mutuelle doit également vous permettre de bénéficier de certains éléments de confort comme une chambre individuelle, la TV ou le wifi. Découvrez comment bien en choisir.

Comment choisir sa mutuelle hospitalisation ?

Il est recommandé de faire un comparatif afin de choisir une mutuelle hospitalisation. Certaines garanties diffèrent d’une mutuelle à l’autre, notamment sur le pourcentage de prise en charge des dépassements d’honoraires, qui sont souvent très élevés. Les dépassements d’honoraires des médecins et des anesthésistes sont fréquents dans les cliniques non conventionnées. Selon votre couverture, les dépassements d’honoraires peuvent être pris en charge jusqu’à 100 % !

A découvrir également : Que savoir sur la cigarette électronique ?

Il existe également des remboursements pour les frais de confort tels que :

  • Le forfait pour le remboursement d’une chambre particulière ou d’une chambre seule.
  • Le remboursement des prestations complémentaires comme le téléphone, le wifi….

D’autres forfaits peuvent être proposés par l’assurance maladie hospitalisation tels que :

A découvrir également : Pourquoi choisir la médecine générale ?

  • Le transport médical : les déplacements en ambulance vers l’hôpital ou le domicile sont remboursés à hauteur de 300%.

Le taux de remboursement est basé sur le tarif kilométrique conventionnel défini par l’assurance maladie.

  • Le forfait journalier, remboursé jusqu’à 100 % par de nombreuses mutuelles pour l’hospitalisation des seniors.
  • L’imagerie et les analyses médicales (radiologie, IRM, examens biologiques, etc.) Avec un taux de remboursement allant de 150% à 400 % sur la base des tarifs déterminés par la Caisse d’assurance maladie.
  • Les soins de suite, notamment les honoraires des kinésithérapeutes, dont le remboursement est plafonné à 300 % pour les séances de rééducation fonctionnelle consécutives à une hospitalisation.
  • Les soins psychiatriques, remboursés par certaines mutuelles, mais pour un maximum de 3 mois par an.
  • L’hospitalisation à l’étranger, remboursée à hauteur de 300% de la base de remboursement de la sécurité sociale ou BRSS.

Pourquoi choisir une mutuelle hospitalisation sans délai de carence ?

Une blessure, une chute ou un virus peuvent rapidement nous conduire à l’hôpital, surtout quand on a plus de 50 ans. Un séjour imprévu en clinique ou à l’hôpital peut également survenir. En souscrivant une mutuelle hospitalisation sans délai de carence, vous pouvez être remboursés de vos frais médicaux dès les premières 24 heures d’adhésion !

À noter que le délai de carence correspond à la période (variant de 3 à 9 mois), après la souscription à une assurance santé, pendant laquelle les garanties ne sont pas encore actives. Une mutuelle hospitalisation avec un délai de carence ne pourra pas vous rembourser, même si vous engagez des frais normalement pris en charge par elle.

Bien entendu, ce délai, également appelé délai de carence, permet aux mutuelles de freiner les abus. Il n’est pas rare, en effet, que certains assurés souscrivent à une mutuelle santé afin de se faire rembourser une grosse facture avant de résilier leur contrat.

Néanmoins, le délai pour les seniors est un élément crucial, notamment pour le choix d’une hospitalisation en raison de leur santé de plus en plus fragile. La souscription à une assurance santé sans délai d’attente, également appelée mutuelle à effet immédiat, reste particulièrement rassurante dans la mesure où les garanties sont actives dès la prise d’effet du contrat.

Très recherchés par les seniors, les contrats d’assurance santé à effet immédiat présentent évidemment des avantages indéniables, notamment lors de :

  • Certaines urgences médicales
  • D’une intervention chirurgicale ou d’une hospitalisation imprévue
  • Un séjour à l’hôpital sans contrat de mutuelle, etc.