L’assurance habitation est une dépense assez considérable dans le budget d’un étudiant, que celui-ci soit en résidence universitaire, en studio ou en appartement. Le choix d’un contrat n’est pas vraiment une chose facile puisque les offres sont nombreuses sur le marché. Les assureurs augmentent en effet les offres tarifaires et produits calibrés dédiés aux jeunes. Découvrez d’abord ce qu’est une assurance habitation étudiant avant d’aborder les conseils sur le choix de l’assurance la plus adaptée.

Une assurance habitation étudiant : c’est quoi ?

L’assurance multirisque habitation concerne le contrat qui sert à couvrir votre maison contre d’éventuels sinistres. Ainsi, elle comporte des garanties risques locatifs comme : 

A voir aussi : Prévention des maladies cardiovasculaires : les meilleures stratégies à adopter

  • Les incendies ; 
  • Les inondations ;
  • Les catastrophes naturelles ;
  • Les explosions ; 
  • Les vols.

Ce type de contrat permet de vous protéger si toutefois vous causez des dommages involontaires à autrui. Il s’agit du principe de la garantie responsabilité civile, cela est également mentionnée dans votre contrat. Vous recevrez ainsi une indemnité si un accident survient dans le cadre de votre vie privée. Une assurance habitation étudiante a les mêmes particularités qu’une couverture MRH même si elle soit adaptée à votre profil. De ce fait, en tenant compte de votre budget, vous n’aurez pas à dépenser beaucoup d’argent avec cette assurance. Vous trouverez aussi des couvertures uniquement dédiées à certains logements. Sur https://www.smeno.com/assurances/assurance-habitation/ de différentes assurances habitations étudiants sont à votre disposition.

Cette assurance est-elle obligatoire ?

La contrainte liée à cette assurance dépend de votre situation par rapport au logement que vous occupez.  

A découvrir également : Les dernières avancées dans la recherche sur l'autisme : comprendre et évoluer

Pour un locataire

Puisque vous êtes locataire, vous êtes tenu de vous couvrir au moins contre les risques locatifs. La responsabilité civile n’est pas obligatoire bien qu’elle est vivement recommandée. Conclure un contrat d’assurance habitation est en effet, dans la majorité des temps, obligatoire pour un étudiant. Votre propriétaire ou entité d’accueil, cela peut être des résidences universitaires, des CROUS, vous exigera une attestation d’assurance MRH lors de votre entrée dans le logement.

Pour un propriétaire

En général, un propriétaire n’est pas contraint d’assurer son logement. Toutefois, il y a certaines exceptions. Ce qu’il faut retenir c’est que si vous n’êtes pas assuré, vous serez obligé de réparer vous-même les dommages provoqués à autrui involontairement. Donc, si vous venez de vous installer dans une chambre CROUS, il est alors temps de vous assurer et souscrire à un contrat le plus adapté.

Quelle est l’assurance la plus adaptée pour un logement étudiant ?

Il y a de nombreux niveaux de contrat d’assurance habitation. Le niveau le plus fondamental, qui est en général adapté aux besoins des étudiants, dispose de toutes les garanties obligatoires telles que : la responsabilité civile, le dégât des eaux, l’incendie, l’explosion. Pour optimiser la couverture, le locataire a le droit de choisir un contrat multirisque habitation. Ce dernier contient des garanties optionnelles comme les catastrophes naturelles, le vol et vandalisme. Ainsi, le locataire est couvert même s’il soit responsable ou victime d’un sinistre.

En fonction de la formule, les étudiants ont l’occasion de choisir l’option assistance s’ils effectuent un stage à l’étranger. Dans cas où le locataire a peu de biens de valeurs, il est préférable d’opter une assurance qui offre un faible capital mobilier, le coût de l’assurance en sera plus bas.