Articulation reliant la main à l’avant-bras, le poignet est très sollicité. En cas de mouvements répétitifs ou de faux mouvements, il est touché par des affections : rhumatismale, dégénérative et traumatique. Dispositif orthopédique pour soulager les douleurs au niveau de la main et du poignet, l’attelle poignet favorise la guérison et évite les causes de l’apparition des douleurs. Découvrez les avantages de l’attelle poignet, les types d’attelle poignet et les critères de choix. 

Types d’attelles du poignet

En fonction du niveau d’immobilisation requis, il existe deux catégories d’attelles du poignet. 

A lire en complément : Comment arrive une pustulose Palmo-plantaire ?

Attelle du poignet souple

Réalisée avec du tissu élastique respirant et souple, cette attelle maintient l’articulation sans l’immobiliser. Elle minimise les mouvements et réduit la douleur. Celle-ci est recommandée en cas d’arthrose débutante, d’entorse légère, de rhumatisme peu avancée et de tendinite simple. Confortable, elle est pourvue d’un renfort palmaire amovible à type d’éclisse ou de baleine. Ce type d’attelle convient pour la rééducation après immobilisation afin de reprendre les activités. Il est conseillé pour la pratique d’activité intense comme les sports de combat et les sports d’hiver. Cliquez ici pour l’ Achat d’attelle pour le poignet chez Espace-contention.com

Attelle du poignet rigide

Ce type d’attelle est conçu avec du tissu à la fois renforcé ou rembourré. L’attelle est pourvue de renforts latéraux avec d’immobiliser les articulations. Ils sont en aluminium, en acier ou en plastique, assurant un serrage optimal. Ce type d’attelle est parfaitement adaptée après une opération ou pour consolider un membre fracturé. Elle diminue les mouvements excessifs en cas de déchirures ligamentaires ou d’entorses graves. 

A découvrir également : Les services accessibles au centre dentaire de Clamart

Critères de choix d’une attelle du poignet

L’attelle du poignet est un dispositif médical dont le choix du modèle adapté nécessite le respect des règles : 

  • Nature de l’affection : dégénérative, rhumatismale, traumatique
  • Degré des atteintes : symptomatologie bénigne ou grave
  • Taille : la taille de l’attelle se mesure sur la longueur de l’avant-bras et les tours de poignets
  • Degré de stabilisation : immobilisation ou maintien
  • Matières utilisées : tissu élastique souple ou rigide avec rembourrage en polyéthylène, en plastique, en aluminium ou en acier
  • Type : souple ou rigide
  • Renforcements latéraux : disponible ou non pour augmenter la stabilité et le maintien

Avantages de porter une attelle

Une attelle du poignet réduit les mouvements au niveau du poignet endolori. Elle l’immobilise partiellement ou totalement en apportant un effet antalgique qui soulage le patient. Ainsi, quand l’articulation est immobilisée, elle se répare et se regénère facilement en vue de reprendre rapidement les activités. L’attelle du poignet permet aussi d’aggraver le traumatisme et d’éviter ainsi les complications, pouvant provoquer une invalidation. Elle est également pratique pour maintenir l’articulation après une chirurgie articulaire. 

Quand et combien de temps porter l’attelle du poignet ? 

L’attelle du poignet est un dispositif d’immobilisation et de contention indiquée pour les affections qui touchent l’articulation. Elle est recommandée en cas de rhumatismes, d’entorses, de fractures ou de syndromes de sollicitation excessive. Celle-ci peut être utilisée pour un traitement fonctionnel ou symptomatique.

La durée du port d’une attelle du poignet dépend du type de pathologie. Elle peut aller de quelques jours à quelques semaines. Pour les affections dégénératives ou rhumatismales, l’attelle du poignet se porte jusqu’à la guérison totale, en parallèle avec des traitements médicamenteux. Dans le cas d’une affection traumatique, elle se porte jusqu’au recouvrement des lésions ou de la consolidation des articulations, soit entre 3 et 6 mois. Quant aux attelles de récupération, elles sont préconisées pour la rééducation et la reprise d’activités.