woman holding clear drinking glass with red liquid

L’infusion ou la décoction sont souvent utilisées pour remédier à plusieurs maux. Ce sont des alternatives naturelles aux médicaments. De thés ou de tisanes, une décoction ou une infusion est généralement bienfaisante. Quels sont les différents types de décoction et d’infusion ? À quoi servent une infusion et une décoction ? Que choisir entre une décoction et une infusion ?

Les différents types d’infusions

L’infusion est le fait de verser de l’eau (ou d’autres liquides) sur des plantes pour en extraire leurs principes actifs. On parle donc de l’infusion des thés et de l’infusion des tisanes. Une infusion peut se faire à chaud et à froid.

Lire également : Résiliation : résilier sa mutuelle santé La Mutuelle familiale

Les infusions à chaud

Comme expliqué, il s’agit de verser de l’eau sur des composants issus de plantes et d’arbres. Pour les infusions à chaud, on utilise de l’eau chaude, c’est la principale particularité. Plusieurs font l’erreur de laisser bouillir l’eau avant l’usage pour l’infusion. L’eau ne devrait être jamais bouillie ! En effet, lorsqu’elle atteint et dépasse les 100 °C, elle fait perdre aux éléments, certains de leurs arômes. Pire, des plantes pourraient perdre de leurs saveurs. Ce n’est pas pour autant que l’eau doit être à une température trop basse. Si elle n’est pas assez chaude, certaines substances actives ne seront pas libérées.

L’idéal serait que la température de l’eau soit comprise entre 50 °C et 95 °C. En outre, vous devrez respecter les temps d’infusions selon la recette et la composition désirée pour le produit final. L’infusion dure généralement entre 2 min et 10 min. Lors d’une infusion, il est important de refermer le récipient utilisé pour éviter que les éléments volatils s’échappent. Ce procédé est utilisé pour les tisanes contenant des éléments fragiles. Il s’agit essentiellement des sommités fleuries, des fleurs et des feuilles. Cela permet de conserver réellement leurs propriétés et d’éviter une perte de propriétés à l’ébullition.

A découvrir également : Comment bien choisir ses cosmétiques ?

Les infusions à froid

L’infusion à froid respecte le même processus que l’infusion à chaud. La différence est qu’ici on utilise de l’eau froide à la place de l’eau chaude. Ce procédé permet d’avoir des préparations plus douces. Avec une infusion à chaud, certains composés amers peuvent se libérer. Par contre, une infusion à froid vous garantit une solution aromatisée, contenant les principaux éléments actifs. En termes de réalisation, l’infusion à froid est plus facile à réaliser. Vous n’aurez qu’à verser de l’eau froide (entre 15 °C et 20 °C) sur votre préparation. Pas besoin de chauffer quoi que ce soit ! Ce procédé relativement simple permet d’avoir dans le contenu un bon taux de polyphénols et d’antioxydants.

Si vous ne supportez pas la théine, l’infusion à froid est parfaite pour vous. Cette technique ne libère pas la théine contenue dans les feuilles, ou plutôt très faiblement. Vous n’aurez donc pas besoin de sucre pour votre boisson. Le seul bémol est que l’infusion à froid dure beaucoup plus. Il faudra jusqu’à plusieurs heures pour que les plantes libèrent entièrement leurs propriétés actives. Vous devriez commencer plusieurs heures en avance ! Comparé à l’infusion à chaud, il protège plus les éléments fragiles.

white and black mortar and pestle

La décoction

La décoction a le même but que l’infusion et il n’existe qu’un seul type de décoction. C’est bien celle que vous connaissez ! On met la tisane dans une casserole puis on y ajoute de l’eau. Ensuite, le tout est porté à ébullition pendant quelques minutes. Cette technique de préparation de tisane convient pour les éléments durs. Il s’agit entre autres des rhizomes, des racines, des tiges, des aubiers, des baies, et des écorces.

Avant une infusion, on recommande de réduire en de petits morceaux les composants. La préparation est plus rapide et les substances sont vite libérées. Il faut en moyenne 1 L d’eau pour environ 40 g d’éléments durs. La boisson peut être conservée près de quatre jours au réfrigérateur. Si vous prévoyez ajouter des éléments fragiles, faites-le une fois que le mélange sera enlevé du feu.

Infusion et décoction, que choisir ?

Il est clair que l’infusion est plus recommandée pour les éléments fragiles. La décoction quant à elle est idéale uniquement pour les éléments durs. L’infusion est plus conseillée pour conserver les substances libérées par les plantes. La décoction aura tendance à éliminer certaines propriétés. Mais, elle est conseillée pour tirer le maximum des éléments durs et pour tuer les microbes.