person holding red flower petals

L’effectif de ces belles femmes qui souhaitent devenir encore plus raffinées en augmentant la taille de leurs seins a connu un accroissement énorme à notre époque. Cependant, après une telle opération, elles se doivent de prendre de fines précautions dans l’objectif d’échapper à de nombreux incidents. Comment les femmes peuvent-elles donc procéder afin d’éviter des complications suite à une augmentation mammaire ?

Faire les pansements

L’une des premières précautions à prendre pour éviter des complications suite à une augmentation mammaire est le pansement. Vous devez les faire une fois par jour jusqu’à consultation post-opératoire. À cet effet, désinfectez et frottez les plaies à partir de compresses et d’antiseptiques. Une fois ces dispositions prises, vous pouvez mettre un pansement auto-adhésif.

A lire aussi : Comment bien choisir sa mutuelle hospitalisation ?

Porter un soutien-gorge de contention post-opératoire

Essentiel est de rappeler que dans la majorité des cas d’augmentation mammaire, les spécialistes prescrivent un soutien-gorge de contention. À cet effet, vous devez veiller à ce qu’il soit à votre taille et également bien adapté, ce, éventuellement avec l’assistance d’un(e)infirmier(e).

En principe, cet accessoire vous permet d’améliorer votre confort en imitant l’œdème post-opératoire et en apaisant les tractions présentes sur les cicatrices. Ces sources de douleur se positionnent debout et lors des efforts d’éternuement et de toux. Le soutien-gorge de contention ne possède donc aucun impact direct sur le résultat de votre opération. C’est la raison pour laquelle si elle vous serre de trop et/ou vous fait mal, vous pouvez la desserrer sans hésiter ou même la retirer tout simplement.

A découvrir également : Pourquoi choisir la médecine générale ?

Pratiquer une hygiène rigoureuse et indispensable

Vous-même plus que personne devrez à voir votre situation, savoir que doit s’imposer une hygiène rigoureuse et indispensable. Elle vous permet de ne pas être infectée à la zone opérée.

La douche

Pour votre toilette, vous pouvez utiliser un gant et si vous le désirez, prendre une douche intégrale après le 2e jour suivant l’intervention. Pour ce faire, vous devez en premier lieu enlever les pansements vous-même avant de vous laver tout en évitant de frotter la zone opérée. Le reste du corps peut être lavé normalement. Une fois votre douche terminée, refaites aussitôt le pansement. Il est important de rappeler que toute immersion (mer, piscine, bain) s’avère formellement interdite avant au moins un mois après votre opération.

Propreté des accessoires

Ne manquez surtout pas de vous assurer que votre soutien-gorge de contention soit lavé minimum une fois par jour. Ne vous inquiétez pas ! Vous pouvez passer quelques heures par jour sans la gaine de contention le temps que celle-ci soit lavée et séchée. Vous devez également veiller à ne porter que des vêtements propres et en garder quelques-uns de réserve en cas de sortie.

Hydratation de la peau

Vous pouvez pour une meilleure précaution utiliser une crème ou un lait hydratant pour les parties du corps hormis les zones couvertes de pansements. Faites-le en fonction de vos habitudes. Ne massez jamais la zone opérée au cours de la première semaine.

Les activités journalières à effectuer

Il est conseillé par les spécialistes de pratiquer une activité physique quotidienne la première semaine après l’opération. Il doit être réduit et recommandé. Cependant, n’exercez aucun effort capable de vous fatiguer afin d’éviter un déclenchement ou une augmentation de la douleur. Pratiquez une activité progressive de jour en jour jusqu’à ce que vous soyez complètement rétablie. Quand bien même vous vous sentez en pleine forme, évitez surtout une reprise trop rapide. Cela peut s’avérer être un frein pour la bonne marche de la cicatrisation qui nécessite particulièrement de l’énergie. Dans cette lancée, vous devez vous faire aider en ce qui concerne les tâches domestiques et bien évidemment les enfants.

Interdiction des activités sportives

Les activités sportives sont ‘’formellement’’ interdites, et ce, pendant une durée d’au moins un mois à compter de la date d’opération. Vous ne devez en aucun cas exécuter des mouvements faisant intervenir les muscles pectoraux durant les trois premiers mois.

D’ailleurs, ce n’est que votre médecin uniquement qui pourra vous donner l’autorisation de reprendre les activités sportives. À cet effet, vous devez faire une consultation de suivi post-opératoire.

En ce qui concerne votre alimentation, il n’y’a pas vraiment de précautions à prendre. Cependant, évitez de beaucoup  manger. Faites-le normalement et modérément.

La communication perpétuelle avec votre médecin

Pour éviter des complications suite à votre opération d’augmentation mammaire, vous devez également être perpétuellement en contact avec votre médecin les premières semaines. Ainsi, il pourra continuer de suivre de près votre évolution et vous accompagner avec d’éventuels conseils. L’autre avantage de rester en fil avec votre médecin, c’est surtout d’être dans la capacité de pouvoir le rencontrer en cas d’urgence.