Le lecteur carte vitale est l’un des outils indispensables pour tous les professionnels de la santé, qu’ils opèrent en cabinet ou qu’ils se déplacent chez les patients. Cet appareil sert à accéder instantanément à toutes les informations dans la carte vitale de chaque patient. Quoi qu’il en soit, il n’est pas évident de choisir ce dispositif, ainsi quels sont les critères à vérifier ?

Le type de lecteur carte vitale

Les professionnels médicaux ont le choix parmi plusieurs types de lecteurs carte vitale. Dans la première catégorie, il y a le modèle mono-fente fixe qui assure uniquement la lecture de la carte vitale. Il est nécessaire d’avoir un PC et un logiciel agrée par le CNDA pour la réalisation et la transmission des feuilles de soin. Ensuite, il y a le lecteur carte vitale portable qui peut être emporté lors des consultations à l’extérieur du cabinet. Dans la dernière catégorie, on retrouve les lecteurs fixes multicartes qui assurent la lecture de cartes vitales, de carte bancaire et de CPS.

Lire également : Comment savoir si j’ai besoin de lunettes ?

Lecteur carte vitale doté de TPE

Quel que soit le mode de consultation appliqué par le professionnel de la santé, il est fortement conseillé de choisir un lecteur équipé d’un TPE ou terminal de paiement électronique. En dehors de sa capacité à lire la carte vitale, celui-ci assure aussi la lecture des cartes bancaires pour faciliter le règlement des frais de santé. Il y a plusieurs fonctions qui sont attribuées à cet appareil, notamment :

  • La saisie et la mise à jour des actes ainsi que des tarifs
  • Le suivi des paiements des factures
  • La transmission des FSE
  • La conservation des données de facturation, etc.

Acquisition d’un lecteur carte vitale : achat ou location ?

L’achat d’un lecteur carte vitale est la solution la plus économique puisqu’il revient moins cher. Toutefois, les constructeurs n’offrent en général qu’une garantie de 12 mois. Au-delà de ce délai, les frais de réparation sont à la charge du propriétaire en cas de défaillance. À l’inverse, la location de ce dispositif est plus onéreuse. Toutefois, cette option offre plusieurs avantages. Notamment, le remplacement rapide de l’appareil en cas de vol ou de casse. Cette solution permet aussi de se libérer des frais de réparation lors des pannes. Quant à la garantie, elle est valable pendant la durée de la location. Par conséquent, les locataires sont beaucoup plus sereins de ce côté.

A voir aussi : Comment bien choisir son kinésithérapeute ?

Lecteur carte vitale : les évolutions attendues dans le futur

Le TLA ou Terminal Lecteur Applicatif est un lecteur carte à deux fentes apparu en 1998 et qui permet de lire la carte vitale et la carte de praticien CPS.  Depuis sa création, ce dispositif ne cesse d’évoluer avec la technologie. Par ailleurs, le GIE SESAM-Vitale a récemment annoncé l’apparition d’une nouvelle génération de TLA au profit des anciens modèles. Ainsi, l’usage des TLA utilisés actuellement prendra fin au 1er juillet 2025. Afin de limiter davantage les manipulations, ces nouveaux TLA prendront en charge des transmissions en Bluetooth. Par conséquent, ils peuvent se connecter directement aux différents périphériques comme les PC ou les Smartphones sans aucun branchement. Cette évolution permettra ainsi d’échanger des données sécurisées et de se libérer de certaines manipulations contraignantes.