Un badge est tout d’abord un support de communication. Il permet de rassurer le consommateur et d’identifier facilement un membre du personnel. On compte plusieurs types de badges de pharmaciennes qui doivent tous répondre à des critères précis. Son port est encadré par des lois et des sanctions sont possibles en cas de non-respect des directives étatiques.

L’obligation de porter un badge de pharmacienne

Tous les pharmaciens et les pharmaciennes doivent obligatoirement porter un insigne qui renseigne sur leurs qualités. Cette directive est encadrée par le Code de la Santé Publique, dans son article L. 5125-29. L’obligation ne se résume pas uniquement aux pharmaciens. En effet, « les personnes légalement autorisées à les seconder pour la délivrance des médicaments dans une officine de pharmacie » doivent également avoir un insigne. Il s’agit entre autres : des préparateurs en pharmacie, des préparatrices en pharmacie, des aides-préparateurs, les étudiantes, les stagiaires, etc.

A lire aussi : Qui peut se dire psychothérapeute ?

Les caractéristiques du badge d’après la loi

Les caractéristiques du badge de pharmacienne sont stipulées dans l’arrêté du 19 octobre 1978. Tout d’abord, à travers le badge, toute personne lambda doit être en mesure d’identifier le rôle du personnel au sein de l’officine. L’arrêté exige que le badge du pharmacien, le badge de la pharmacienne, le badge des étudiants et le badge des étudiantes doivent avoir des caducées. En ce qui concerne le badge des préparateurs en pharmacies et des préparatrices en pharmacies, ils doivent être ornés de mortier.

Les informations véhiculées par les badges doivent être claires et précises. Au vu de toutes ces exigences, il est conseillé de commander les badges auprès des professionnels. Très expérimentés, ces derniers sauront ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter. Dans l’officine, un affichage doit donner des informations aux publics par rapport aux badges. Cela devrait leur permettre d’identifier facilement chaque personnel juste en se référant à ces outils d’identification. Ainsi, dans chaque officine, on doit voir une affiche qui explique la représentation de chaque type de badge.

A découvrir également : Quel est le rôle de l’infirmier ? 

Les sanctions lorsqu’on ne porte pas le badge de pharmacienne

Les sanctions dans les cas de non-respect de ces obligations sont stipulées dans l’article L. 5424-4 du Code de la Santé Publique. Une faute de cet ordre est considérée tel « un manquement passible de sanction financière ». Ainsi, lorsque vous ne portez pas votre insigne, vous pourriez être sujet à une amende. Le coût est déterminé par le directeur général de l’Agence Régionale de la santé. Si c’est une personne physique qui est impliquée dans l’affaire, le montant imposé est en dessous de 150 000 €. Par contre, quand il s’agit d’une personne morale, l’amende est toujours inférieure à 10 % du chiffre d’affaires.

Ces différentes sanctions impliquent les actes de délivrance « des médicaments, dans une officine de pharmacie, sans porter l’insigne correspondant à sa qualité de pharmacien ou de personne légalement habileté à le seconder ».

Les différents types de badges de pharmacienne

On peut différencier les badges selon le système de port et les matériaux utilisés.

Les badges aimantés, les badges à clips et les badges à épingles

Le badge avec aimant est simple à utiliser, mais sa stabilité est quelques fois décevante. Par contre, le badge à épingle tient facilement sur les surfaces en tissus. Seul bémol, vous aurez du mal à l’enlever, et il abimera progressivement vos vêtements ou vos blouses. Quant au badge à clips, il est facile à porter, facile à enlever et reste bien en place.

Les badges en métal et les badges en verre

Généralement, les badges sont fabriqués à base de l’acrylique. C’est un matériau assez léger, résistant et avec une longue durée de vie. Vous choisissez entre le métal et le verre pour les questions de finitions. Les badges de pharmacienne en verre laissent transparaitre l’acrylique. Les écritures sont en noirs et inscrites sur un fond blanc. C’est un modèle assez sobre, classique et neutre. Pour les badges de pharmacienne en métal, vous aurez le choix entre l’argenté, le doré ou simplement le métallisé. Il faut dire que cette option est plus classique que la précédente et paraît plus sophistiquée.

Notez qu’on peut également se procurer : de badges en bois, des badges en résine, et des badges en plastique. Mais les deux premiers sont les plus conseillés (en verre et en métal).