Techniquement appelée fracture dentaire, la dent cassée survient aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Elle résulte de plusieurs causes. De même, derrière une dent cassée se cachent parfois des dommages plus sévères. La facture dentaire fait partie des motifs de consultation les plus fréquents. Ne pas se faire soigner une dent cassée pourrait mettre en danger le pronostic de votre dent.

Quelles sont les principales causes des dents cassées ?

Plusieurs situations peuvent conduire à la facture dentaire. Les dents cassées sont généralement causées par des traumatismes subis au cours d’un choc (glissade dans les piscines ou baignoires, chute de vélo, chute de patin à roulettes chez les enfants, accident de voie publique ou encore accident sportif). La mastication des aliments durs comme les glaçons, les bonbons ou autres peuvent aussi entraîner une facture dentaire. Une dent cassée peut également résulter d’une carie dentaire mal traitée qui a progressivement fragilisé l’email dentaire. Le vieillissement physiologique des dents figure aussi parmi les causes les plus courantes, notamment chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

A lire en complément : Quels sont les effets secondaires de la codéine ?

Dent cassée que faire en attendant le dentiste ?

En présence d’une dent cassée, il est conseillé de laisser si possible le morceau fissuré en place. Cela permet de conserver le morceau de dent dans des conditions optimales, car il sera en contact de la salive. Mais lorsque la cassure est complète et que le fragment dentaire est détaché, vous devez le récupérer et le mettre dans un sérum physiologique ou du lait. Ces solutions permettent de conserver dans de bonnes conditions le morceau de dent le temps de vous rendre en urgence chez un chirurgien dentiste. Il est vivement déconseillé de mettre une dent cassée dans un papier absorbant ou de l’eau. Ne cherchez pas non plus à manipuler la dent. Le bain de bouche est également proscrit dans ces conditions.

Une fracture sur la dent de lait chez un enfant requiert aussi une consultation chez un spécialiste dans les 24 heures suivant l’incident. Cela est indispensable même si l’enfant ne ressent aucun mal. En attendant d’amener l’enfant chez le chirurgien dentiste, vous pouvez laver sa bouche, notamment en cas de saignements. Mais vous ne devez pas lui brosser les dents. Une dent de lait fracturée exige une prise en charge spécifique afin de pallier à un éventuel retard de formation des dents définitives.

A lire en complément : Comment réduire la toux de bébé pendant les heures de sommeil ?

La fracture dentaire est-elle grave ?

La gravité d’une fracture dentaire dépendra des éléments de la dent qui sont touchés (émail, racine, pulpe ou dentine). On distingue différents types de factures dentaires.

  • La facture amélaire : celle-ci est limitée à la couche superficielle de la dent (émail). Elle est sensible au froid.
  • Fracture amélo-dentinaire : il s’agit d’une facture de taille moyenne. Cette facture se caractérise par la perte d’un morceau d’émail et de dentine. Elle est aussi sensible au froid et présente une rugosité au toucher.
  • Fracture amélo-dentino-pulpaire : la taille de cette fracture est plus importante. Elle est caractérisée par la perte d’un fragment d’émail et de dentine. Le nerf dentaire est également touché. Elle est sensible à tous les stimulus (pression, froid, mastication et chaud).
  • Fracture radiculaire : celle-ci implique la racine de la dent. Elle est douloureuse à la mastication ou pression.

Comment soulager la douleur en cas de fracture dentaire ?

Une dent cassée peut entraîner de la douleur. L’ampleur de la douleur dépend du type de fracture. Pour soulager cette douleur avant de vous rendre chez le dentiste, vous pouvez prendre des antalgiques. Vous pouvez par exemple prendre d’ibuprofène ou de paracétamol. Il faudrait toutefois respecter la posologie. La sensation douloureuse peut être également atténuée en appliquant une poche de glace sur la partie endolorie pendant 10 minutes environ.

Quelles sont solutions pour remplacer une dent cassée ?

Afin de connaître le traitement le plus adapté à votre cas, le chirurgien va d’abord effectuer un bilan complet de la dent cassée. Par exemple, si la pulpe n’est pas touchée par la fracture, le dentiste va recoller le morceau cassé lorsque vous parvenez à bien le conserver. Par contre, si la pulpe est altérée, la dent sera dévitalisée. Elle sera protégée par une couronne, un Inlay-Onlay ou un autre dispositif adéquat. Si c’est la racine qui est atteinte, le dentiste procédera à l’extraction de la dent. Elle sera remplacée par un implant, une prothèse partielle amovible ou un pont dentaire fixe.