Bébé pleure-t-il et se tord-il d’inconfort ? Et en tant que parents, vous ne savez plus quoi faire pour apaiser ses maux intestinaux ? Pas de panique ! Découvrez dans cet article les raisons qui peuvent donner des gaz au bébé et quelques exemples de laits adaptés pour l’aider à se sentir mieux.

Qu’est-ce qui provoque les gaz chez bébé ?

La cause la plus fréquente des gaz et d’inconfort lorsque bébé est allaité reste une mauvaise posture de prise de sein ou d’allaitement. En effet, cela pousse bébé à avaler de l’air en même temps que le lait. De plus, l’intolérance ou l’allergie peuvent aussi provoquer des gaz chez bébé. Vu que l’estomac des nouveau-nés est très faible et fragile, la plupart d’entre eux sont sensibles aux intolérances alimentaires ou même à des allergies. Dans certains cas, ces gaz sont transitoires et ne demandent pas vraiment d’intervention, si ce n’est que de soulager bébé de son incommodité. De ce fait, il existe des laits infantiles que les parents peuvent adopter afin de réduire le gaz chez bébé.

A découvrir également : 3 façons de vous désencombrer l'esprit

Un lait infantile : qu’est-ce que c’est ?

Les laits infantiles sont des préparations industrielles fabriqués spécifiquement pour les jeunes enfants et qui servent de remplaçant au lait maternel. Sa composition et sa fabrication sont soumises à des règles très rigoureuses et strictes, ce qui garantit leurs qualités sanitaires et nutritionnelles. Dans les supermarchés, il est possible de trouver deux formes de laits infantiles : les laits en poudre à délayer et les laits liquides prêts à l’emploi. Ces deux formes de laits dépendent des marques, mais leur valeur nutritionnelle est textuellement la même.

woman holding brown wooden chopsticks

A voir aussi : Où puis-je trouver de l'améthyste ?

Quel lait adopté pour soulager les maux de ventre de bébé ?

Pour réduire ou diminuer les gaz intestinaux de bébé, il existe des laits infantiles disponibles en pharmacie qui peuvent apaiser votre bébé de ses douleurs.

Les laits 1er âge

Les laits 1er âge ou encore « laits pour nourrissons » sont réservés aux bébés de 0 à 6 mois. Ce type de lait peut être le seul repas de bébé jusqu’à ce qu’il reçoive une alimentation complète sans lait. Les laits 1er âge sont destinés à substituer le lait maternel et conviennent très bien à tous les besoins nutritifs de bébé.

Les laits 2e âge

Les laits 2e âge ou « laits de suite » sont quant à eux, moins proches du lait maternel. Ils sont conçus pour les bébés qui commencent à avoir au moins un repas complet par jour sans lait, soit 6 ou 7 mois. Pour garantir l’équilibre alimentaire de l’enfant, les autorités de santé conseillent aux parents de continuer à donner au moins 500 ml de lait 2e âge par jour et jusqu’à 1 an de bébé.

Les laits de brebis, de vache, d’amande ou de soja

Le ministère de la Santé ne recommande pas de donner du lait de vache aux enfants avant 1 an. En effet, le lait de vache est trop riche en minéraux, faible en fer et en acides gras essentiels. Il n’est donc pas adapté aux besoins nutritionnels de bébé et risquerait de lui donner des malaises digestifs. Du côté des laits des autres animaux et les laits végétaux, il faut noter qu’ils ne sont du tout pas conforme à l’alimentation de l’enfant et peuvent même être nuisibles pour sa santé.

Les laits anti-régurgitations

Les laits anti-régurgitations sont conçus soit avec des protides, soit avec de la farine de caroube ou soit avec de l’amidon de maïs. Comme leur nom le mentionne, ces laits sont fabriqués pour réduire les régurgitations de bébé. La plupart du temps, ces régurgitations partent naturellement entre 12 et 18 mois.

Les laits spéciaux

Ils existent également d’autres laits qui peuvent aider bébé à réduire ses gaz intestinaux.

  • Laits sans lactose et hydrolysats protéinés

Gaz, douleurs, diarrhées, …Pour réduire ces troubles, il ne faut pas donner au bébé des aliments difficiles à digérer comme les protides ou le lactose que contiennent les laits traditionnels. Il vaut mieux alors privilégier les hydrolysats ou les laits sans lactose.

  • Laits acidifiés et laits de transit

La constipation des bébés peut se traduire par des selles douloureuses ou peu fréquentes. Les laits acidifiés et les laits de transit sont très riches en protides solubles et peuvent faciliter le retour aux selles normales.

Comment choisir le lait adapté à son bébé en fonction de son âge ?

Choisir le lait adapté à son bébé peut parfois être difficile, surtout lorsque l’on ne connaît pas les différentes gammes sur le marché. Il faut prendre en compte les besoins nutritionnels spécifiques de chaque enfant selon son âge.

Pour aider les parents dans leur choix, voici quelques conseils pour choisir un lait adapté au rythme et aux besoins alimentaires de leur bébé :

L’âge du bébé est un critère essentiel lorsqu’il s’agit du choix de lait. Effectivement, les besoins nutritionnels des nourrissons varient selon leur âge.

  • Pour un nouveau-né (0-6 mois), il faut donner du lait première âge. À partir de 4 mois, on peut passer progressivement au lait deuxième âge ou « de suite ».
  • Après 10 mois, on peut introduire des petits pots et autres aliments solides tout en continuant à donner une quantité suffisante de lait infantile.

Certains enfants ont besoin d’une attention plus particulière au niveau alimentaire pour diverses raisons :

  • Bébés prématurés : ils ont souvent besoin d’un apport supplémentaire en protéines et acides gras essentiels ; certains laboratoires proposent ainsi des préparations riches en nutriments ainsi que des compléments alimentaires.
  • Bébés allergiques : en cas d’allergie aux protéines de lait, les parents devront opter pour des préparations spécifiques à base de protéines hydrolysées. Pour une allergie au lactose, il conviendra de choisir un lait sans lactose.
  • Bébés ayant des troubles digestifs : certains bébés ont des problèmes de digestion qui peuvent entraîner des régurgitations et des remontées acides. Les parents pourront alors se tourner vers des laits anti-régurgitation ou acidifiants.

Il faut prendre en compte les labels qualité lorsqu’on choisit un lait infantile adapté à son enfant. Le choix du laboratoire peut ainsi être motivé par sa réputation et ses engagements sur le plan sanitaire comme environnemental.

Parmi les différents labels existants, on trouve le Bio européen, l’Agriculture Biologique (AB), Nature et Progrès, etc.

Les différentes marques de lait infantile : comparaison et avis

Face à la multitude des marques de lait infantile, il est souvent difficile pour les parents de faire un choix. Voici donc une comparaison entre quelques-unes des principales marques présentes sur le marché :

La marque Sodilac propose plusieurs gammes spécifiques adaptées aux besoins nutritionnels de chaque bébé. Par exemple, elle dispose d’une gamme spéciale pour les nouveau-nés et pour ceux qui souffrent de troubles digestifs.

Nestlé a développé sa propre marque de lait infantile sous le nom Nidal. Cette dernière propose une large gamme allant du premier âge jusqu’aux préparations ciblant les besoins particuliers tels que l’intolérance au lactose ou encore l’allergie aux protéines du lait.

Avec plus de 30 ans d’expérience dans le domaine, Modilac offre des produits respectueux des normes pédagogiques en vigueur. La marque privilégie notamment les ingrédients issus de l’agriculture biologique afin d’offrir une alimentation saine et équilibrée aux nourrissons.

Babybio se distingue notamment par leur implication écologique ainsi que leurs valeurs bio et naturelles. Leur préparation 1er âge est élaborée avec du lait français issu d’élevages biologiques.

Il n’y a pas une seule solution qui convient à tous les enfants et cela peut varier selon chaque enfant en fonction de ses propres besoins nutritifs et physiologiques ainsi que de son rythme de croissance. Le choix d’un lait infantile doit se faire en fonction des besoins spécifiques de chaque enfant. Pensez à bien consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils avisés sur le choix du meilleur lait pour son bébé.