Près de sept adultes sur dix âgés de 45 ans et plus consomment au moins un médicament sur ordonnance. Parmi les types de médicaments les plus couramment utilisés figurent les antidépresseurs, les analgésiques, les antidiabétiques et les bêta-bloquants. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ces médicaments les plus couramment prescrits aux personnes âgées.

Les opioïdes

Les opioïdes sont des analgésiques puissants qui agissent sur les récepteurs opioïdes pour produire des effets similaires à ceux de la morphine. En effet, ces médicaments permettent de soulager la douleur en bloquant les signaux de la douleur émis par le cerveau. Les opioïdes les plus populaires sont l’OxyContin et le Percocet. Cependant, ces médicaments peuvent créer une forte dépendance en cas de mauvaise utilisation ou d’abus.

A lire également : L'importance du rôle de l'auxiliaire de vie dans le maintien à domicile des personnes dépendantes

AINS

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments populaires en vente libre destinés à traiter la douleur, la fièvre et l’inflammation. En effet, l’ibuprofène, le naproxène, le diclofénax et l’aspirine font partie des AINS les plus répandus. Bien que ces substances ne créent pas de dépendance, leur utilisation abusive peut entraîner une intoxication chronique. Par exemple, une surdose d’acétaminophène peut entraîner une insuffisance hépatique.

Les benzodiazépines

Également connues sous le nom de benzos, les benzodiazépines constituent une classe de médicaments psychoactifs. En tant que dépresseurs, les benzodiazépines contribuent à réduire l’activité cérébrale. Par conséquent, on les utilise pour traiter des troubles tels que l’anxiété, les crises d’épilepsie et l’insomnie. En effet, les benzodiazépines les plus courantes sont le Valium, le Xanax et l’Ativan. Bien que ces médicaments soient très efficaces, ils présentent également un fort potentiel d’abus. C’est pourquoi il est important d’apprendre à reconnaître les symptômes de la dépendance aux benzodiazépines.

A voir aussi : Stimulez la mémoire des seniors grâce à l'activité mentale : découvrez tous ses bienfaits !

Ambien

Ambien (Zolpidem) est un sédatif qui aide à traiter l’insomnie. En effet, la prévalence globale des symptômes d’insomnie varie de 30 à 48 % chez les personnes âgées. Près d’un tiers des cas d’Ambien dans les salles d’urgence en 2010 concernait un patient de plus de 65 ans. Ambien étant une non-benzodiazépine à courte durée d’action, on l’utilise juste avant le coucher pour favoriser le sommeil. L’Ambien produisant de la somnolence, il peut également augmenter le risque d‘accidents de voiture et plus que doubler le risque de chutes et de fractures. En effet, ces derniers sont des causes courantes d’hospitalisation et de décès chez les personnes âgées.

Prévention de l’abus de médicaments

Si vous ou une personne de votre entourage consommez des médicaments sur ordonnance, il est préférable d’en savoir plus sur leurs effets secondaires et les risques d’abus. Par conséquent, si vous soupçonnez une personne âgée d’abuser de médicaments, contactez immédiatement son médecin. Discutez avec lui des alternatives aux médicaments prescrits et apprenez à mieux contrôler leur utilisation. Par ailleurs, n’hésitez pas à planifier une intervention avec un spécialiste de la dépendance.