Les enterrements en France ont un coût assez élevé, mais peu savent à combien il s’élève réellement. Dans cet article, vous découvrirez combien coûtent un enterrement en France et comment couvrir le paiement si vous n’avez pas les moyens.

Lire également : Quand le désir de fumer s'arrête-t-il ?

Services et tarifs du marché français

Le coût d’un service funéraire pour une inhumation peut varier de 860 euros à près de 4 600 euros. Pour une crémation, les prix varient de 1 340 euros à 4 140 euros. Une étude de Familias Rurales a montré que les petites entreprises sont plus compétitives que les grands groupes, à tel point que le devis d’un réseau de franchise pour un enterrement peut être supérieur de près de 400 euros à celui d’une entreprise de pompes funèbres locale. Cette différence n’est pas aussi importante lorsqu’il s’agit de crémations, où les prix pour le même service ne dépassent généralement pas une différence de 50 euros.

Ces différences de prix sur le marché français peuvent s’expliquer par le niveau et la qualité des services proposés, mais sont parfois le résultat de pratiques déviantes. Bien que le gouvernement ait réglementé l’obligation de détailler les budgets funéraires, en précisant les services obligatoires, facultatifs et pour les tiers, le fait est que près de 60% des budgets ne respectent pas la réglementation en vigueur.

A lire en complément : Quel régime alimentaire à 70 ans ?

Les produits et services proposés par les pompes funèbres françaises ont évolué ces dernières années, avec une offre renouvelée et diversifiée qui suit trois grandes tendances

  • Des obsèques et des services à bas prix avec toutes les garanties de qualité.
  • Les obsèques vertes avec une large gamme de services et de produits écoresponsables et respectueux de l’environnement, comme les cercueils écocertifiés.
  • Enfin, la plupart des entreprises optent pour des services en ligne et l’utilisation de plateformes permettant de comparer les prix ou d’améliorer la compétitivité, comme dans le cas d’EcoPLus Funéraire, qui offre la possibilité de faire partie du plus grand réseau funéraire du monde. Voici où vous pouvez accéder au site.

Comment couvrir le coût des obsèques ?

Contrats d’assurance

Il est possible de souscrire une police d’assurance (assurance obsèques) pour couvrir les frais d’obsèques. De nombreuses compagnies proposent ce type d’assurance.

La sécurité sociale

Il existe également des prestations de sécurité sociale auxquelles le conjoint et le parent survivant peuvent avoir droit, comme un capital payable au décès. Vous pouvez en savoir plus dans notre article Les indemnités de deuil en France.

Compte bancaire

Enfin, il est également possible d’utiliser des fonds provenant du compte bancaire du défunt, dans la limite de 5 000 €. Sous réserve du respect de la procédure, par exemple l’accord de tous les héritiers, la fourniture d’une estimation des frais, l’absence de dispositions contraires dans un testament.