Jacques Brel, cet artiste belge connu de par le monde pour sa musique extraordinaire avait de mauvaises habitudes qui ont eu raison de sa santé. À l’âge de 49 ans, ils meurent après avoir fait connaitre sa musique par tous. Vous découvrirez ici plus de détails sur le décès de Jacques Brel, l’un des pères de la musique française.

Quelle est la cause de la mort de Jacques Brel ?

Si vous connaissez Jacques Brel, vous avez sûrement qu’il a également fait carrière dans le cinéma. Suite à l’échec commercial de son film, Jacques Brel décide de mettre fin à sa carrière cinématographique. Durant longtemps, l’homme est resté à l’abri des feux des projecteurs et s’est éclipsé du paysage artistique avec sa fille France. Il entreprend ensuite, un tour du monde.

A lire également : La technologie et son influence sur la qualité du sommeil : solutions efficaces pour y faire face

Alors qu’il faisait une escale aux Canaries, ce virtuose qui a à son actif plusieurs chansons ressent une forte douleur au niveau de la poitrine. L’homme décide donc d’interrompre son périple pour aller en consultation médicale. C’est lors de cette consultation que les médecins lui révèlent qu’il a un cancer au niveau du poumon gauche.

Ce mal est dû au fait que l’artiste aimait beaucoup fumer. À part écrire des chansons, fumer était l’un des passe-temps préférés du chanteur tout au long de sa vie. Suite à ce diagnostic, ce passionné de musique va subir un traitement et ensuite retourner aux Canaries dans le mois de décembre 1974.

A lire aussi : Les avancées prometteuses dans la thérapie génique des maladies génétiques

Lorsqu’il arrive aux îles Marquises, l’homme dont la vie est menacée par le cancer, laisse tomber tout son projet de tour du monde. Il s’installe donc dans un endroit où il est méconnu du public. Quelques années plus tard, il revient en France malgré son état pour poursuivre et achever son dernier 33 tours.

Comment l’artiste est-il mort ?

Alors qu’il était à Tahiti en juillet 1978, un cancérologue remarque une aggravation du cancer du passionné de la musique. Cela oblige l’homme à revenir en France où il sera hospitalisé à Avicenne de Bobigny. Il était resté dans le service cancérologie du professeur Lucien qui le suivait de très près.

Quelque temps après, son état progresse jusqu’au point où il s’offre un petit séjour au Léman. Cependant, le 9 décembre 1978, le grand amoureux de la musique et de la chanson française succombe à une arthrose pulmonaire épaisse dans sa chambre d’hôpital. La dépouille de l’artiste a été placée au cimetière d’Atuona, plus précisément dans la commune d’Hiva-Oa. Sa tombe n’est pas loin de celle de Paul Gauguin qui repose aussi dans ce même cimetière situé sur les îles Marquises.

Que se passe-t-il après sa mort ?

Après la mort de celui qui a fait vibrer la France et le monde entier par ses chansons, il y a eu une altercation entre sa famille et sa compagne Madly Bam. En effet, cette dernière avait fait appliquer sur la pierre tombale de l’artiste un portrait montrant leurs deux visages dirigés vers le coucher de soleil. Cela n’a pas plu à la famille de Jacques Brel.

Quant à la fille du chanteur, elle a tout simplement créé une fondation au nom de son père en 1981 à Bruxelles. La fondation en question est destinée à perpétuer les œuvres de Jacques Brel durant sa vie : ses chansons, et tout ce qu’il a fait de son vivant. La fondation est aussi destinée à accompagner la recherche sur le cancer. Cela permettra d’aider les enfants dont la vie est affectée par cette maladie. Quelques années après, la fondation a effectué un changement sur la pierre tombale de l’artiste. Sa fille France a répliqué en remettant l’ancien portrait qui s’y trouvait.