Les centres de santé hospitaliers sont des institutions spécialisées qui apportent des soins pour faciliter la guérison et le rétablissement des patients. Bon nombre de personnes s’intéressent aux métiers de la santé pas seulement à cause de son humanisme, mais également en raison de la rémunération. Elle est au-delà de la norme sociale. Découvrez dans cet article, les sources de financement de la charge salariale des centres hospitaliers.

Qui appelle-t-on personnel hospitalier ?

Le personnel hospitalier est l’ensemble des personnes qui travaille en tant que soignant ou non dans un hôpital, qu’il soit public, privé ou confessionnel. La répartition du personnel hospitalier peut se faire en plusieurs catégories en tenant compte des tâches que chacun des agents accomplit.

A lire en complément : Qui peut se dire psychothérapeute ?

C’est ainsi qu’en leur sein, on distingue le personnel soignant et le personnel non soignant. La première catégorie de personnel se compose d’agents non médicaux (agent des services ouvriers et techniques, personnel socio-éducatif). Quant au personnel médical, il est essentiellement composé de médecins, d’infirmiers ou d’aides-soignants. On y rencontre également des professionnels d’analyse biomédicale ou d’imagerie médicale, urgentistes, ophtalmologues, des chirurgiens et des sages-femmes. À tout ce monde, il faut ajouter le personnel médico-technique.

En ce qui concerne le personnel non soignant, il se compose généralement des membres de l’administration. Ceux-ci s’occupent de l’organisation et de la gestion des différents services qui composent un centre hospitalier. Compte tenu de leur rôle, ils sont indispensables au bon fonctionnement du système sanitaire.

Lire également : Pourquoi travailler dans la santé publique ?

Quelle est la mission du personnel hospitalier ?

Dans un centre hospitalier, chaque personnel s’occupe d’une tâche précise. Les membres du personnel non soignant se composent généralement d’un directeur qui est à la tête du centre, d’un comptable qui s’occupe de la finance, d’un secrétariat administratif, d’un logisticien, des gestionnaires de ressources humaine, etc. L’ensemble de ce personnel s’occupe du management du centre.

À l’opposée, le personnel soignant est celui impliqué dans la prise en charge des malades et dans l’assistance sociale des utilisateurs des services hospitaliers. Ces différentes catégories de personnel sont rémunérées par différentes sources de financement.

Le salaire du personnel hospitalier est à la charge de qui ?

L’ensemble du personnel hospitalier peut-être rémunéré par différentes sources de financement. Dans les centres hospitaliers public, la majorité du personnel est recrutée par l’État. Ainsi, leur source de rémunération provient de la caisse de l’État.

En cas de manque de personnel, l’administration peut décider de recruter du personnel en complément. La charge salariale de ce personnel recruté sur financement communautaire revient à l’administration du centre. Des interventions peuvent être menées en collaboration entre les centres hospitaliers et des organisations ou partenaires techniques et financiers dans le cadre d’un projet. Dans ce cas, l’organisme peut prendre en charge de manière partielle ou totale la rémunération du personnel impliqué dans le projet.

Contrairement à un établissement sanitaire public, les centres hospitaliers privés ou confessionnels ont la charge de la rémunération de leur personnel. Il est très rare de trouver un établissement privé disposant d’un partenariat avec une institution humanitaire. Toutefois, il y a des ONG qui travaillent dans le privé et mènent des actions sociales et humanitaires.