Les conditions de travail au sein de toute entreprise doivent être conçues de manière à assurer la sécurité et la santé de tous les employés, y compris les travailleurs en intérim. Lorsqu’une entreprise recrute des intérimaires au sein de sa structure pour la réalisation d’une mission, elle se doit de garantir la sécurité et la santé de ces derniers pour limiter les risques professionnels.

Intérim santé : les intérimaires en entreprise et leur droit à la santé

La politique intérim santé a pour objectif d’assurer la sécurité et la santé des travailleurs en intérim au sein d’une entreprise. Vous êtes invités à aller sur ce site pour vous renseigner davantage sur l’importance de la sécurité et de la santé des intérims au sein d’une entreprise. 

A voir aussi : Comment trouver vos lunettes de sport ?

En droit de l’intérim, c’est l’agence de travail temporaire qui assume le rôle d’employeur officiel des travailleurs en intérim et non l’entreprise utilisatrice. En effet, toute la gestion administrative inhérente au recrutement du travailleur temporaire est confiée à l’ETT. Comme c’est cette dernière qui fait signer les contrats aux intérimaires, c’est elle qui sera également responsable de leur santé et de leur sécurité.

De leur côté, les entreprises utilisatrices ont aussi leur part de responsabilité en tant que garantes de la sécurité des travailleurs recrutés au sein de leur structure, peu importe le type de contrat. Les employés sont les premiers responsables en cas d’accident du travail. De ce fait, ils doivent garantir de bonnes conditions de travail à tous les travailleurs temporaires tout comme les salariés permanents. Pour ce faire, les employeurs doivent fournir des documents dans lesquels sont présentés les outils nécessaires et les documents qu’exige le poste occupé par les intérimaires, afin de prévenir tout risque professionnel.

A lire en complément : Coup de soleil : soins immédiats et prévention de la surexposition solaire

L’importance de la formation des intérimaires pour limiter les risques professionnels

Pour que les travailleurs puissent se prémunir efficacement des risques en amont, il est important de se former dans le domaine. Dans ce sens, l’agence de travail temporaire se doit de vérifier les qualifications et les certifications que l’emploi en intérim demande. Elle doit également présenter un avant-goût du futur environnement du travail aux salariés par intérim. Pour ce faire, il est nécessaire de leur fournir le code et les usages mis en œuvre au sein de leur future structure d’accueil.

Est-ce qu’il s’agit d’un emploi à risques ou pas ? Quelles sont les actions et les outils mis en place en matière de santé d’intérim sécurité. Telles sont les questions auxquelles les intérimaires devront se poser avant de s’engager.

L’entreprise utilisatrice a également sa part de responsabilité par rapport à la formation des intérimaires concernant les spécificités du poste de travail sur lequel ils seront affectés, peu importe la durée de la mission. 

Cette formation doit être conçue de manière à garantir les compétences de l’intérimaire et de lui former si besoin aux appareils nécessaires à ses missions. Il peut s’agir d’une formation à la conduite, d’une formation liée à la manipulation de machines, etc. Les intérimaires doivent être également tenus au courant des mesures mises en place au sein de l’entreprise, afin d’assurer leur sécurité :

  • l’emplacement des issues de secours, 
  • Les procédures d’urgence
  • Les règles de circulation
  • Etc.