Woman Holding Her Nose Because of Sinus Pain

La sinusite est une affection courante. Elle peut s’aggraver et devenir chronique si vous ne trouvez pas un traitement adapté. Cette affection se traduit par plusieurs symptômes. Découvrez dans cet article les symptômes de la sinusite.

Qu’est-ce que la sinusite ?

La sinusite désigne une inflammation des cavités (ou sinus) situées autour du nez. Celles-ci sont en temps normal remplies d’air. Cette maladie est fréquente. Environ 15 % de la population souffre de sinusite chaque année. On distingue trois types de sinusites avec des voies de transmission différentes.

A lire en complément : L'ostéopathie est-elle remboursée ?

La sinusite infectieuse

Les sinusites sont pour la plupart des cas d’origine virale. Les cavités se bouchent progressivement sous l’effet d’une infection. Au début de l’infection, on a tendance à confondre la sinusite infectieuse à la rhinite. Elle touche généralement les sinus maxillaires. Ceux-ci sont situés au niveau des joues.

La sinusite bactérienne

La sinusite peut être d’origine bactérienne. Elle peut apparaître directement ou suite à la rhinopharyngite. La sinusite bactérienne peut toucher uniquement les sinus du front.

Lire également : Pourquoi devez-vous opter pour les services d’un médecin spécialiste ?

La sinusite allergique

La sinusite allergique est le troisième type de sinusites. Elle survient souvent après d’autres réactions allergiques telles que la conjonctivite ou la rhinite. Un patient atteint par la sinusite allergique peut avoir des yeux rouges (même si cela ne fait pas partie des symptômes de la sinusite). Les nourrissons souffrent souvent de la forme la plus grave de cette maladie. On parle d’ethmoïdite aiguë. Elle touche les sinus ethmoïdaux. Le nourrisson présente un œdème palpébral très douloureux accompagné d’une forte fièvre (39⁰C). Les enfants de plus de trois ans souffrent souvent de la sinusite maxillaire aiguë.

Quels sont les symptômes de la sinusite ?

Comme toute autre maladie, la sinusite présente de nombreux symptômes. Nez bouché et douleurs faciales constituent les principaux symptômes de cette affection. Les douleurs peuvent être plus ou moins intenses. La localisation de la douleur indique le sinus atteint. Lorsque vous ressentez cette douleur sous l’œil, ce sont les sinus maxillaires qui sont atteints dans ce cas. On parle parfois de sinusite maxillaire lorsque cette affection concerne uniquement ces sinus. En cas de sinusite sphénoïdale (sinus sphénoïde atteint), la douleur se propage derrière l’œil. Une douleur au-dessus des orbites est synonyme des sinus frontaux bouchés. La sinusite ethmoïdale est caractérisée par une douleur dans le coin intérieur de l’œil.

En plus de ces deux principaux symptômes, la sinusite peut aussi se manifester par :

  • La migraine ou des céphalées
  • Des saignements de nez et une diminution de l’odorat
  • La mauvaise haleine
  • La fatigue et les oreilles bouchées
  • Des sécrétions jaunâtres
  • La toux et bien d’autres.

Même si cela reste rare, la sinusite peut aussi entraîner des complications cérébrales (méningite, œdème au niveau du cerveau ou autres) ou des complications oculaires. Il est donc important de consulter le plus tôt possible un médecin face aux signes suspects.

La sinusite provoque-t-elle de la fatigue ?

Jusqu’en 2003, les médecins n’ont pas pu établir un lien entre la sinusite et la fatigue. Mais une sinusite chronique peut être à la base d’une fatigue chronique. En effet, une étude réalisée par un chercheur américain (Pr Alexander Chester) a révélé que les symptômes de la sinusite sont neuf fois plus importants chez les malades qui souffrent du syndrome de fatigue chronique. Même si d’autres études doivent venir confirmer les résultats de cette étude, il pourrait donc avoir un lien entre la fatigue et la sinusite chronique. De manière générale, lorsqu’une personne tombe malade, son organisme mobilise toute son énergie pour lutter contre les microbes pathogènes ou virus responsables de la maladie. Cela affaiblit le corps et se traduit par la fatigue. Celle-ci peut durer des jours voire des semaines.

Il faut toutefois préciser que de nombreuses autres affections peuvent provoquer une grande fatigue. Lorsque vous ressentez une fatigue inexplicable, il vaut mieux consulter votre médecin pour connaître sa véritable origine.

Comment prévenir la sinusite ?

S’il est difficile de se prémunir à 100 % contre cette maladie, il est toutefois possible de réduire les risques. Il faudra par exemple mettre en application les mesures préventives contre le rhume comme se laver régulièrement les mains. Vous devez aussi bien soigner votre hygiène de vie afin de renforcer votre système immunitaire. Vous devez aussi limiter les contacts avec les allergènes vis-à-vis desquels vous êtes sensible. Il faudra préserver la muqueuse des sinus en évitant tout ce qui pourrait la fragiliser.