La pustulose est une affection rare de la peau causant l’apparition de plaques érythémateuses et de pustules. Ces dernières sont des lésions cutanées qui renferment un liquide purulent. Généralement trois maladies différentes sont associées au terme de pustulose. Il s’agit de la pustulose exanthématique aiguë généralisée, de la pustulose varicelliforme et de la pustulose palmo-plantaire. Nous nous intéresserons à la pustulose palmo-plantaire dans la suite de cet article. Comment arrive-t-elle ? Découvrez ici la réponse à cette question.

Comment survient une pustulose palmo-plantaire ?

La pustulose palmo-plantaire est une maladie de la peau qui comme son nom l’indique affecte la plante des pieds ainsi que la paume des mains. Elle affecte le plus souvent la tranche d’âge des 40 à 50 ans. Par ailleurs, les femmes sont les plus touchées par la maladie. La survenue de la maladie est souvent associée au tabagisme ou à la présence d’un foyer infectieux.

A lire également : Comment choisir efficacement son huile de CBD ?

Les causes de cette maladie de la peau ne sont pas pour le moment vraiment connues. Elle serait apparemment due à une réaction auto-immune de l’organisme. Toutefois, la pustulose des pieds et des mains arrive suite à un psoriasis, à une arthrite réactionnelle ou à une dyshidrose (une variété de l’eczéma).

Le psoriasis pustuleux

Le psoriasis pustuleux est une dermatose considérée comme l’une des causes de la pustulose palmo-plantaire. En effet, le psoriasis est également une maladie de la peau très rare. Un sujet atteint du psoriasis voit apparaître sur son corps des plaques pustuleuses d’aspect jaunâtre. La peau en dessus des plaques est très rouge.

A lire également : Quelle religion est Kundalini yoga ?

Le psoriasis pustuleux apparaît très fréquemment au genou, au dos, au coude ou au cuir du chevelu. L’affection touche moins les parties telles que les aisselles, l’aine, la face interne des joues, la paume des mains et la plante des pieds. C’est la raison pour laquelle la pustulose palmo-plantaire est considérée comme une autre forme moins fréquente du psoriasis.

L’arthrite réactionnelle

L’arthrite réactionnelle connue anciennement sous le nom de syndrome de Reiter présente le même aspect qu’une pustulose évoluée. C’est une infection qui finit par causer une inflammation au niveau des articulations. Un sujet atteint d’arthrite réactionnelle peut ressentir des douleurs fortes ou modérées selon le niveau de la maladie.

Quand la maladie évolue, les douleurs peuvent se ressentir au dos. L’arthrite réactionnelle peut causer des éruptions sur la peau ou des plaques érythémateuses retrouvées aux alentours des ongles, sur la paume des mains ou sur la plante des pieds. Dans ces cas l’arthrite réactionnelle devient une kératodermie palmo-plantaire.

La dyshidrose et le tabagisme

La dyshidrose est une variante de l’eczéma qui touche les mains et les pieds. Sa complication peut entraîner l’apparition de mycoses entre les orteils ou les doigts. Généralement elle disparaît d’elle-même. La maladie est caractérisée par des plaques épaisses ou des vésicules sous la peau.

Des études menées sur la pustulose ont révélé que la majorité des sujets atteints (hommes et femmes) fumaient plusieurs cigarettes par jour. La nicotine contenue dans les cigarettes peut être à l’origine d’une maladie de la peau qui suite à une complication peut entraîner une pustulose palmo-plantaire. En effet, la nicotine rétrécit les vaisseaux sanguins et nuit à la peau. Avec le temps, des plaques apparaissent sur la peau puis cette dernière devient pâle.

Les symptômes de la pustulose palmo-plantaire

La pustulose palmo-plantaire débute au niveau du thénar et à la plante des pieds encore appelée voûte plantaire. Lorsque la maladie n’est pas vite constatée puis traitée, les symptômes recouvrent la totalité des paumes des mains et des plantes des pieds. Ainsi, il est observé des plaques érythémateuses en dessous des pustules jaunâtres. Au fil du temps, ces dernières sont recouvertes par les squames visibles. Le sujet malade peut ressentir de fortes douleurs et peut avoir à long terme des difficultés à marcher.

Les traitements de la pustulose palmo-plantaire

Le traitement d’une pustulose palmo-plantaire est souvent difficile. Il faut d’abord que le patient arrête de fumer (si c’était le cas). Il faut ensuite faire le choix d’un traitement en fonction de l’âge et du sexe du sujet atteint. Plusieurs traitements sont utilisés pour soigner la maladie. Il s’agit par exemple des crèmes, des médicaments oraux, des analgésiques topiques. L’association de plusieurs traitements est également conseillée dans la prise en charge de la dermatose. Par ailleurs, le traitement à base de l’acitrétine permettrait d’atténuer les symptômes de la pustulose palmo-plantaire